•  

    Le 21 février dernier, à Strasbourg, le candidat de l'UMP à l'élection présidentielle annonçait qu'il proposerait, sitôt élu, « à nos partenaires de nous mettre d'accord sur un traité simplifié » reprenant « les dispositions du projet de traité constitutionnel nécessaires pour que l'Europe puisse se remettre en marche, qui n'ont pas suscité de désaccord majeur durant la campagne référendaire ». Il ajoutait à propos de cette idée subtilisée à d'autres, notamment à l'Allemagne : « Ce traité simplifié, de nature institutionnelle, sera soumis pour ratification au Parlement. » Le 19 octobre dernier, à Lisbonne, les chefs d'État et de gouvernement européens ont conclu un accord sur un traité dit « de fonctionnement de l'UE ». À cette occasion, Nicolas Sarkozy a réitéré sa volonté de soumettre son approbation au seul vote des parlementaires.

     

    http://www.lefigaro.fr/debats/20071105.FIG000000148_traite_simplifie_nous_voulons_un_referendum_un_point_c_est_tout.html 

     

    [Merci à Nicole]


    votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 

    La politique agricole a fortement évolué depuis dix ans en France. On distingue deux périodes correspondant aux deux majorités parlementaires, d'abord de gauche (1997-2002), puis de droite (2002-2007) sous le même président de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la République">la République</st1:PersonName> et dans le cadre d'une politique agricole commune (PAC) européenne de plus en plus libérale, c'est-à-dire sous l'influence du Commissaire européen au commerce et des négociations internationales à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

    <o:p> </o:p>

    Lire la suite :

    http://mrc53.over-blog.com/article-6242185.html

    <o:p> </o:p>

    [Merci Nicole]


    1 commentaire
  • Le cinquantenaire du traité de Rome va, sans nul doute, être l'occasion de faire tonner les grandes orgues de la bienpensance « européiste » : j'appelle ainsi l'idéologie de ceux qui, au nom de l'idée européenne, ont en réalité mis bas tout ce qui pouvait permettre l'émergence d'un acteur européen stratégique pour le XXIe siècle :

    suppression de fait du tarif extérieur commun ;

    politique commerciale ultra libre-échangiste du Commissaire Mandelson qui est prêt à sacrifier notre agriculture à l'OMC ;

    paralysie organisée de la politique monétaire qui fait de l'euro une monnaie surévaluée d'au moins 30 à 40 % par rapport au dollar, au yuan et au yen ;

    inféodation à l'OTAN et acceptation unilatérale par <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName ProductID="la Pologne" w:st="on">la Pologne</st1:PersonName> et <st1:PersonName ProductID="la Tchéquie" w:st="on">la Tchéquie</st1:PersonName> du bouclier spatial américain.

    A cet égard, M. Sarkozy fait une proposition très inquiétante : il veut reprendre dans un traité soumis au seul Parlement « le paquet institutionnel qui n'est contesté par personne ».

    http://www.chevenement.fr/Sarkozy-et-l-Europe-une-politique-de-Gribouille_a259.html


    votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 

    François Bayrou, selon la "bien pensance", attirerait les voix de gauche et en particulier celles des enseignants . On croit rêver !!!
    Il est important, me semble-t-il , de parler de la position de F.Bayrou sur <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName ProductID="la La￯cit←. Le" w:st="on">la Laïcité. Le</st1:PersonName> qualifier de candidat des enseignants, c'est oublier un peu vite qu'à l'occasion de son passage à l'Education Nationale , il a proposé l'abrogation des lois Falloux sur le financement de l'école privée, ce qui lui valut à l'époque, de la part des défenseurs de <st1:PersonName ProductID="la La￯cit←" w:st="on">la Laïcité</st1:PersonName>, l'une des plus belles manifestations des 30 dernières années.

    Lire la suite :

    http://andre.baup.over-blog.com/article-5737935.html

     

    [Merci à Nicole]


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique